fbpx
Finestra sull'Europa Politica estera Rubriche

Jeunes européens, solidaires face au terrorisme qui menace notre liberté

Per la versone italiana clicca qui.
Les Jeunes avec Macron et les Immoderati* publient cette tribune pour défendre et réaffirmer ensemble les valeurs communes de la liberté d’expression, de la laïcité et de la solidarité européenne.

Nous voulons avec ces premières lignes exprimer avec force notre douleur face à ces attaques inhumaines, qui ont encore une fois blessé le cœur de la France, de l’Autriche, et le cœur de notre société européenne. 

Nous tenons à réaffirmer, ensemble, nos valeurs communes, ciment d’une civilisation européenne qui fait face à la barbarie du terrorisme islamiste. La liberté d’expression, la liberté de croire ou de ne pas croire sont parmi les fondements culturels les plus importants de notre civilisation européenne. Nous devons les défendre ensemble ! 

C’est pourquoi en tant que jeunes italiens, jeunes français, jeunes européens, nous nous unissons pour la défense de ces libertés, de nos libertés ! Le combat pour un futur où pouvoir exprimer librement nos propos, exercer ou non  notre religion quelle qu’elle soit. 

Ce combat est seulement et exclusivement contre une idéologie extrémiste et jamais contre une religion ni contre ses croyants. Nous sommes tous français, italiens et européens, quelle qu’elle soit ou ne soit pas notre religion. Nous défendons les mêmes valeurs. C’est cette fraternité qui fait notre force, ne l’oublions jamais ! 

Le 2 octobre dernier, le président Emmanuel Macron dévoilait son programme pour combattre le « séparatisme islamiste », défini comme un endoctrinement politico-religieux en contradiction avec les valeurs de la République et la laïcité, cette neutralité de l’État que le président définit, à juste titre, comme le « ciment de la France [et nous ajouterions de l’Europe, nda] unie »

Ces propos n’ont pas manqué de créer la polémique dans le monde musulman, dont certains chefs d’Etat en manque de leadership ont accusé la France de stigmatiser l’Islam, polémique qui n’a fait que de s’envenimer depuis l’assassinat du professeur Samuel Paty, avec des manifestations et annonces de boycott se multipliant à travers certains pays à majorité musulmane, l’ancien premier ministre de la Malaisie allant jusqu’à revendiquer pour les croyants un « droit » de tuer « des millions » de français au nom de « massacres » commis dans le passé. 

Le président est revenu sur cette polémique lors d’une interview exclusive avec la chaine de télévision Al Jazeera, en dénonçant une instrumentalisation de ses propos, et clarifiant que ses prises de positions sur l’Islam radical ne veulent aucunement stigmatiser les croyances ou pratiques religieuses des musulmans, en rappellant par ailleurs que ceux-ci sont les premières victimes du terrorisme à matrice islamique dans le monde.

Le président a également précisé que, si les citoyens d’un Etat laïc peuvent comprendre que ces croyances soient heurtés, par des dessins caricaturaux jugés blasphématoires, le rôle de la République, n’est ni de soutenir, ni de condamner ces manifestations de la liberté d’expression, mais bien d’assurer que celles-ci soient protégées par notre démocratie libérale. La laïcité ne vient pas uniformiser la société et les pensées qui doivent s’y développer librement, mais pacifier ses désaccords. 

Mais pour mieux nous protéger, nous devons agir ensemble, sur le plan européen. Il est impératif de se doter d’une stratégie commune de défense intérieure et de contrôle aux frontières extérieures, et ce avec plus de moyens, plus de coopération dans l’optique d’une véritable souveraineté européenne. Une telle approche exige néanmoins à la base une prise de conscience générale quant au dysfonctionnement en ce qui concerne le processus décisionnel – l’unanimité au Conseil – qui vise à la modification en la matière. 

Ce blocage profite bien évidemment à nombre de femmes et hommes politiques – Mme Le Pen, Matteo Salvini notamment! – qui continuent de tirer profit de cette situation d’instabilité. Leur rentabilité électorale se fonde sur la situation d’incertitude actuelle, sur le chaos. Ne leur laissons plus aucune marge de manœuvre, agissons maintenant! Il est temps de penser et acter d’une seule et unique voie européenne! 

Dans l’esprit de diversité et d’amitié entre les peuples qui nous caractérise, nous réitérons notre soutien à la liberté, la laïcité et à la tolérance religieuses, et notre condamnation ferme et totale pour tout geste, parole ou action violente qui porterait atteinte au projet de paix qui est le nôtre, un projet de Paix européenne. 

Umberto Di Francia, co-fondateur de Gli Immoderati, en charge des questions européennes

Marion Lupin, auteure à Gli Immoderati, en charge des questions européennes

Sacha Halphen, Porte-parole et Conseiller National des Jeunes avec Macron en charge des relations extérieures

Sacha Benhamou, Coordinateur régional Auvergne Rhône-Alpes Jeunes avec Macron 

*Immoderati est un site d’information né en 2014, fondé par des jeunes italiens dans le but de proposer un débat libre et de qualité sur des questions de politique italienne, européenne, d’économie, de droit et d’environnement. Nous sommes “immodérés” car certaines idées réformistes nécessitent un engagement fort et audacieux.

 

Leave a Comment

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com